La répartition du peuplement

 du territoire de Coggia

L’occupation pré- et protohistorique est documentée par la présence d’une statue-menhir et de deux sites où du mobilier lithique et céramique a été observé. La prospection systématique des parcelles à faible densité végétale a livré des indices d’occupations antiques. Au total, trois épandages ont été repérés. L’exploitation partielle des archives et de la bibliographie a permis de relever l’existence de cinq hameaux du second Moyen Age. Quatre ont été retrouvés sur le terrain en raison de la pérennité d’occupation. À cela s’ajoute deux fortifications du second Moyen Age.